CDN

Hébergements, Voyage, Loisirs

Catégorie : Voyage (page 1 of 3)

Le Chambertin : une adresse unique

La tradition veut que le Chambertin, le plus célèbre des grands crus, tire son nom d’un paysan nommé Bertin.

Vignoble français avec une vieille ferme en pierre

Parce que Bertin a planté les premières vignes et produit les vins, son vignoble est devenu connu sous le nom de « Champs de Bertin » (les champs de Bertin). Le nom a évolué vers Chambertin au fil du temps. L’empereur Napoléon aimait le pinot noir de cette région, c’est pourquoi les vins de Chambertin sont devenus largement connus. C’est pourquoi, dans les années 1880, le maire de Gevrey a ajouté le nom de son village (Gevrey) avec son vignoble le plus célèbre – Chambertin.  Hélas, l’histoire derrière le nom Gevrey-Chambertin.

Les producteurs de Gevrey-Chambertin

Comme dans la plupart des villages de Bourgogne, les producteurs vont de noms familiers et célèbres comme le Domaine Faiveley et Albert Bichot, à des producteurs plus petits et très respectés. Ces derniers noms sont surtout connus des collectionneurs et des sommeliers bourguignons dans les restaurants classés au Michelin.

Clos des Issarts

Bernard Bouvier, du Domaine Bernard Bouvier, est un producteur typique des vins de Gevrey-Chambertin. Son grand-père a créé le domaine en 1910. Comme beaucoup de producteurs bourguignons, la famille possède aujourd’hui des vignobles dans six villages.   Certains vignobles de Gevrey-Chambertin appartenant à Bouvier ont plus de 80 ans. Parmi ses meilleures propriétés viticoles, citons Charmes-Chambertin Grand cru, Gevrey-Chambertin « Clos de la Justice » et Gevrey-Chambertin au niveau du village.  

Vignobles

De nombreux touristes amateurs de vin passent leurs vacances dans les grandes villes de Beaune ou de Dijon pour y vivre des aventures de dégustation. Pourtant, choisir de passer un week-end ou plus dans le village de Gevrey-Chambertin peut donner lieu à de nombreuses expériences agréables. Dans le village, on peut se rendre à pied dans les restaurants et visiter les sites de cette région historique.

Où séjourner à Gevrey-Chambertin

Gevrey-Chambertin propose des hébergements de différents types à des prix variés. De nombreux hôtels peuvent vous aider à organiser des visites des vignobles voisins. N’oubliez pas de vous renseigner sur ces visites lors de votre réservation.

Porte bleue vieillie

Cet hôtel de charme dispose également d’un restaurant classé au Michelin. Les chambres sont décorées dans un style français très classique, c’est-à-dire avec des fenêtres ouvragées, des cadres dorés et une élégance digne de l’Ancien Monde.

Hôtel Les Deux Chèvres

De style classique, les chambres sont toutes différentes dans leur décoration. Certaines ont les poutres apparentes traditionnelles communes à l’architecture bourguignonne, tandis que d’autres ont un plafond plus moderne. De belles œuvres d’art encadrées et dorées se trouvent dans de nombreuses chambres.

Les Chambertines

Les propriétaires peuvent organiser des visites guidées des vignobles et d’autres services personnalisés. Au moment où nous écrivons ces lignes, Les deux Chèvres proposent des visites guidées dans les vignobles avec des véhicules à quatre roues motrices. 

Restaurants à Gevrey-Chambertin

Chez Guy est un restaurant populaire de la ville, connu pour sa bonne cuisine bourguignonne ainsi que pour sa vaste carte des vins. Vous pouvez déguster le meilleur goût en commandant à partir de ce lien.

Comment se rendre en Antarctique

Terre mythique, l’Antarctique est pour nombre de voyageurs l’aventure d’une vie. Situé au bout du monde, le continent blanc est une destination coûteuse. En hiver, la glace et la nuit recouvrent la banquise. Il est donc quasiment impossible d’y aller à cette période de l’année. Accessible pendant l’été austral, on s’y rend en avion ou en bateau. Chaque année, seul un nombre réduit de privilégiés a la chance de découvrir les terres australes.

Pour préparer au mieux votre voyage en Antarctique, découvrez toutes les solutions pour se rendre sur le continent.

La croisière classique

Sur un immense paquebot, partez en croisière autour de l’Amérique du Sud, du continent américain ou même en tour du monde. Selon la croisière choisie, vous ferez un passage éclair en Antarctique.

 Depuis le navire, vous apercevrez les glaciers du continent blanc. La taille des bateaux ne leur permettant pas d’accoster en Antarctique vous découvrirez l’immensité du continent depuis la mer. En choisissant cette option, vous frôlerez le continent sans y mettre les pieds.

La croisière polaire en Antarctique

La façon la plus courante de faire un voyage en Antarctique est de partir en croisiere antarctique. Sur un bateau de taille moyenne et spécialement conçu pour naviguer en zones polaires, vous vous aventurerez au plus près des côtes du continent blanc.

Lorsque le temps le permet, vous débarquerez sur la banquise pour découvrir la faune locale. Pour préserver la nature australe, un nombre limité de touristes est autorisé à débarquer sur terre. Les visites se font donc en groupes restreints. Selon l’agence choisie, vous aurez la possibilité de faire du kayak, du ski, de camper sur le continent ou de nager dans les eaux australes.

Ces options ont généralement un coût supplémentaire et sont sujettes aux conditions météorologiques. Les expéditions polaires durent entre 10 jours et 3 semaines. La plupart des départs se font d’Ushuaïa en Argentine, de Punta Arenas au Chili, de Port Stanley dans les Malvines ou d’Invercargil en Nouvelle-Zélande.

Selon l’itinéraire, vous voguerez de la Terre de Feu jusqu’aux îles Malvines ou traverserez directement le Cap Horn pour atteindre l’Antarctique.

Le voilier

Pour les plus aventuriers, il est possible de rejoindre l’Antarctique en voilier. Cette solution n’est pas très courante et requiert de l’expérience en navigation. Sur de petits bateaux, vous rejoindrez le continent blanc depuis Ushuaïa en Argentine ou Punta Arenas au Chili. Ces deux villes de la Terre de Feu sont facilement accessibles en avion depuis les capitales Santiago du Chili et Buenos Aires (Argentine).

Cette expérience unique est l’une des solutions les plus onéreuses – mais également inoubliables – pour atteindre l’Antarctique.

Le bateau de ravitaillement

Le navire français Marion Dufresne II autorise un nombre restreint de touristes à monter à bord. Le départ s’effectue depuis l’île de La Réunion. Lors des quatre rotations annuelles, les voyageurs découvrent trois districts austraux : Amsterdam, Crozet et Kerguelen. Tous les deux ans est organisée une rotation dans les îles Eparses.

S’agissant d’un navire de ravitaillement, la mission principale du Marion Dufresne II est de transporter vivres et personnel jusqu’aux terres australes. Il ne s’agit donc pas d’une croisiere antarctique classique où le passager est prioritaire. Le nombre de places étant limité à 12 touristes maximum par rotation, il est conseillé de réserver votre place à bord du Marion Dufresne II avec anticipation.

L’avion

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe la possibilité de découvrir l’Antarctique en avion. Depuis les airs, admirez toute la blancheur du continent. Ce vol de quelques heures permet d’avoir une vue d’exception sur l’Antarctique. Tous les départs se font depuis l’Australie. Il est à noter que cette option ne permet pas de mettre pied à terre.

Éveiller ses sens avec les irrésistibles petits plats du Botswana

Que ça soit nos yeux ou nos papilles, tous nos sens sont sollicités et émerveillés au Botswana. Au-delà de ses joyaux naturels dispersés un peu partout, il surprend également avec sa cuisine. Exceptionnellement riche, la gastronomie de ce petit bout d’Afrique australe est un savantmélange de saveurs et de couleurs. Zoom sur les incontournables d’une virée culinaire au Botswana.

Se laisser tenter par le bogobe jwa lerotse au Botswana

Avec autant de produits de la terre, il est assez évidentque le Botswana présente toute une palette de plats. Lors de votre voyage dans ce pays, vous aurez la chance d’expérimenter le bogobe jwa lerotse. Connue également sous le nom de slap-pap, cette bouillie y est particulièrement consommée lors des mariages et des rassemblements sociaux. L’ingrédient principal de ce mets est le melon lérotse, une variété de pastèque moins sucrée, avec un goût similaire au concombre cru. La bouillie se compose également de lérotse, haché en morceaux. À la préparation s’ajoute du lait aigre, du sorgho et de la farine. Notons que ce mets est au cœur de la cuisine botswanaise. Vous n’aurez donc aucun mal à le trouver. Les restaurants des plus sommaires aux plus sophistiqués ne manqueront pas de vous proposer ce plat typique du pays.

Prendre le temps de savourer le seswaa lors de son voyage

Le seswaa est un immanquable de la cuisine botswanaise. Si vous assistez à une grande fête lors de votre botswana prestige voyages culinaire, vous aurez la chance d’en goûter. Cette recette traditionnelle de ce paysse concocte à base de viande bouillie et pilée. Pour ce plat, on peut utiliser différentes sortes de viande. La viande sera ensuite servie avec de la bouillie de farine de maïs ou de sorgho. Dans la préparation, on ne met ni légumes, ni épices sauf le sel. Toutefois, on peut ajouter quelques oignons si l’on a à faire avec de la viande séchée. Aussi, à moins que la viande n’ait pas de graisse, on ne met pas d’huile à la cuisson. Tout cela dans l’optique d’avoir un goût plus naturel. Notons que le seswaa peut être préparé avecn’importe quelle poêle. Mais, traditionnellement, on utilise un pot ou une marmite à trois pâtes.

Réveiller ses papilles avec le magwinya durant son périple au Botswana

Pour vos petites fringales en dehors des heures de repas, le magwinya est à déguster à volonté. Il s’agit d’un pain de pâte frit très apprécié des Botswanais. Doux et moite, cet encas se remplit souvent de viande hachée, le plus souvent de bœuf. Si le salé ne vous convient pas trop, vous pouvez l’accompagner de miel, de sirop ou encore de confiture. Consommer ce petit gâteau vous rappellera, à coup sûr, vos tendres souvenirs d’enfance. N’hésitez surtout pas à le goûter lors de votre botswana prestige voyages en famille. Notons que la préparation de cette gourmandise est très simple. Si vous séjournez chez l’habitant lors de votre circuit dans ce pays, vos hôtes ne manqueront pas de vous l’apprendre. Dès lors que vous serez chez vous, vous pouvez en préparer pour votre famille.

Comment aller au centre de Paris depuis l’aéroport d’Orly ?

Voilà une bonne question ! Après avoir passée des dizaines d’heures dans l’avion, comment on doit se rendre au centre-ville quand on est arrivé ? Et inversement ? Des milliers d’étrangers ne connaissent pas le chemin pour accéder à la ville, ni le fonctionnement du parking de l’aéroport et tout ça. Il ne veut que trouver les moyens de transports le plus rapide et moins chers. Sauf, dans d’autre situation inévitable.

Les différentes stations et arrêt plus proches

A 14km au Sud de Paris par l’autoroute A6 se trouve l’aéroport d’Orly. Orly a 2 terminaux qui sont numéroté de 1 à 4 dont : Orly 1,2 correspond à l’ancien Orly Ouest. Et Orly 4, correspond à l’ancien Orly Sud et enfin, Orly 3 le nouveau bâtiment. Avec un grand parking de 36 à 72places et autres. Une route de 14km peut être effectuée en transport en 40 minutes le plus lent.

Pour se rendre au cœur du Paris, il faudra prendre la navette Orlyval depuis Paris Orly jusqu’à la gare d’Antony. Après, prendre RER B qui est relié à la station « pont Rungis » et RER C par le service de bus « GO C paris ». Puis, poursuivre jusqu’à Saint Michel et Notre Dame pour arriver au centre-ville. La navette est rapide, efficace avec un trajet de 30minutes maximum. Pareillement, le train passe toutes les 6minutes, en compagnie d’un wifi gratuit pour y aller.

Que choisir entre le train, le métro ou l’aérobus pour débarquer au centre-ville ?

Pour se rendre au centre-ville de Paris depuis Orly, on peut comparez les transports pour faire plus d’économie. Plus vous comparez plutôt, plus vous avez de la chance de trouver un transport de bon marché mais opérante.

Les moyens de transport possible, et rapide pour rejoindre Paris :

Il en existe certains moyens de transport commun permettant d’aller à Paris et inversement. Les horaires sont susceptibles de varier selon l’état du trafic. Il y a le moyen plus lent et moins chers et contrairement, un autre qui est assez cher mais très rapide. On peut choisir l’un des transports disponibles selon l’argent qu’on a. Mais comme on disait souvent, tous les moyens sont bons.

Transport lent mais moins chers :

– L’aérobus, le bon compromis (orlybus) : il a un prix moins chers, fiable, simple et rapide, 25 à 35min. L’inconvénient c’est on ne peut pas emmener beaucoup de bagages, il y a suffisamment de monde, et souvent debout. Mais, c’est sûrement le moyen le plus pratique et plus direct qu’il en soit.

– Tout comme le bus, le train est une option économique : Pas pressé ? prendre un train permet de rejoindre le centre-ville à petit prix malgré 20 à 25min de voyage. Très simple et fiable mais limite de bagage. Le train, le moins chers.

– Le tramway qui permet de relier l’aéroport et centre de paris en environ 40 minutes. Tarif assez cher mais trajet plus long et bagage à porter.

Transport rapide mais plus chers :

– Taxi : il suffit de suivre jusqu’au bout le panneau taxi une fois votre bagage récupéré. C’est la solution la plus coûteuse mais aussi la plus rapide pour rejoindre le centre de Paris en toute confiance.

– Location de voiture : si vous êtes nombreux à faire le voyage, opter pour une location. Il vous rend la vie plus ample et vous emmènent tout de suite.

Où dormir durant des vacances à Rome ?

Pour profiter au maximum de votre séjour dans la capitale italienne, choisissez un quartier qui répondra à vos intérêts. Vous voulez profiter du côté culturel et historique de la ville ? Ou peut-être voulez-vous explorer Rome après la tombée de la nuit ?

Toutes ces choses sont possibles mais seront plus faciles si vous restez dans le bon quartier de Rome. Voici les meilleurs quartiers de Rome où séjourner, en fonction de ce qu’ils offrent. 

Centro Storico

Si vous ne savez pas où loger à Rome, le Centro Storico est un bon choix. La plupart des attractions les plus célèbres de Rome se trouvent dans ce cœur historique et culturel de la ville. Cette partie de la ville est un labyrinthe de ruelles pavées et de piazzas. Construit dans le style Renaissance, ce quartier de Rome regorge de jolis cafés, de bons restaurants, de boutiques élégantes et de lieux emblématiques.

Le Centro Storico est le meilleur endroit pour séjourner à Rome si vous visitez la ville pour la première fois.

Esquilino 

Ce quartier central de Rome est le lieu moderne et dynamique. Cosmopolite, on y trouve de grandes cuisines du monde entier. Souvent négligé par les touristes, ce charmant quartier a pourtant de nombreuses choses pour plaire.

Esquilino est également le meilleur endroit pour séjourner à Rome avec un budget limité. À quelques pas du centre-ville, vous pourrez profiter de tous ses avantages tout en pouvant gérer correctement votre budget. Avec ses hôtels bon marché et ses auberges de jeunesse, Esquilino a de quoi satisfaire de nombreux voyageurs.

Trastevere 

Situé sur la rive ouest du Tibre, le Trastevere est sans aucun doute l’un des meilleurs endroits pour séjourner à Rome. Ce quartier tout à fait charmant est composé de marchés, de boutiques d’artisans et de cafés.

Le jour, Trastevere est un village italien tranquille, mais la nuit, ce quartier de Rome prend vie. Un des quartiers les plus branchés et les plus animés. Trastevere est l’endroit où vous trouverez les bars et les boîtes de nuit les plus en vogue.

C’est le quartier où séjourner à Rome si vous voulez découvrir une partie de la vie nocturne romaine.

Testaccio 

Autrefois une zone industrielle, Testaccio a fait l’objet d’un réaménagement durant les quelques dernières années. Les améliorations apportées au marché local et à l’ancien abattoir de la ville ont contribué à faire de cette zone l’un des quartiers les plus récents et les plus prometteurs de Rome.

Testaccio est le lieu de rendez-vous de tous les gastronomes, les artistes et les fashionistas. Des boutiques indépendantes aux des galeries en passant par les étals de nourriture et les restaurants éclectiques. Explorez Testaccio et découvrez l’un des trésors de la capitale italienne.

Monti

Monti est l’un des quartiers de Rome les plus centraux, mais on a l’impression d’être dans un tout autre monde. Un quartier charmant composé de rues sinueuses, avec une architecture complexe et de grandes places. Un petit havre de paix au milieux du tumulte de la grande ville.

À quelques pas des principales attractions de la ville, dont le Colisée, Monti est un lieu de séjour idéal pour les familles. Niché dans les rues pavées pittoresques de Monti, vous trouverez de nombreux restaurants, des boutiques ainsi que plein d’activités pour toute la famille.

Cet article vous a-t-il aider à y voir plus clair pour choisir l’emplacement de votre hébergement à Rome ? Si vous avez toujours quelques doutes et hésitations, voici un autre article qui devrait pouvoir vous aider à vous décider : https://www.viree-malin.fr/ou-dormir-a-rome-pas-cher/

Les bonnes adresses pour passer des séjours mémorables sous le soleil

Lorsqu’on parle de bonnets, de pulls et de manteaux, l’hiver nous vient instantanément en tête. Et quand il pointe le bout de son nez, on désire tous s’échapper vers une destination exotique. Lors de la saison hivernale, pourquoi ne pas faire de ce rêve une réalité ? Et dans ce contexte, ci-contre une liste des meilleures destinations pour des vacances inoubliables sous le soleil.

Bali, l’île des Dieux : une destination exotique et tropicale immanquable

Lorsque l’hiver arrive, l’idée de partir vers une destination où le soleil est bien présent nous enchante le cœur. Et en ce sens, Bali se positionne en haut de la liste de ces adresses. Rien qu’en évoquant ce nom, on se voit déjà en train de faire une plongée dans ses eaux tièdes. On s’imagine déjà se prélasser sur ses plages idylliques, dont certaines sont particulièrement propices au surf et au farniente. Néanmoins, une virée au cœur de la perle de l’Indonésie ne s’arrête pas là. S’envoler vers Bali, c’est également se donner la chance de découvrir ses rizières en terrasse. Si vous êtes une personne quelque peu anxieuse, vous pouvez travailler votre zen attitude sur ces remarquables attractions. Parmi les rizières immanquables de Bali, on retrouve, entre autres, celle de Jatiluwih et de Belimbing. Bien entendu, une escapade parfaite sur l’île des Dieux passe indéniablement aussi dans ses temples.

Zanzibar : une adresse incontournable pour de longs moments de farniente

Pour profiter des climats doux, loin de la grisaille de l’Hexagone, cap vers Zanzibar, en Tanzanie. Si vous êtes un grand amateur de farniente, cette destination mythique vous comblera au plus haut point. Zanzibar est un incroyable mélange d’influences anglaises, arabes, indiennes et, bien entendu, africaines. Outre son incroyable richesse terrestre, l’archipel est également réputé pour ses fonds marins, notamment pour sa barrière de corail. Celle-ci atteint plus d’un kilomètre de large. Notons que Zanzibar offre de fascinants spots de plongée, dont l’île de Mnemba. Ce site offre une visibilité moyenne de 20 à 40 m. Ses eaux foisonnent de poissons de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Pour mieux appréhender la faune marine de Zanzibar, direction Mafia Island. Notons que la meilleure saison pour s’y adonner à la plongée se situe entre le mois de septembre et mars.

La Thaïlande : un immanquable pour passer d’incroyables vacances sous le soleil

Pour échapper à la froideur de la France en hiver, vous pouvez très bien partir en Thaïlande. En termes de superbes sites touristiques, le pays du sourire a tous les éléments qu’il faut pour vous subjuguer. Lorsqu’on parle de la Thaïlande, il nous vient directement en tête ses opulents palais et ses ruines anciennes. Ce qui nous amène à dire que des séjours sur mésure dans cette contrée passent avant tout par la visite de ses merveilles architecturales. La découverte de son palais royal ainsi que de son temple du Buddha d’émeraude est de mise. Par ailleurs, il serait inconcevable de parler de la Thaïlande et de ne pas mentionner ses splendides îles paradisiaques. Pour des vacances inoubliables, Koh Samet et Phuket sont à tout prix à visiter.

Découvrir le Kenya : 3 excursions incontournables à Mombasa

Mombasa est l’une des plus importantes villes du Kenya. Localisée sur la côte sud du pays, à 440 km de la capitale, elle se distingue par sa situation géographique. Une situation qui lui offre des atouts bien particuliers. Mombasa jouit d’une grande tranquillité. Au lieu des tumultes des grandes villes, vous y profiterez plutôt du calme. Ce qui est idéal pour faire des visites. Voici d’ailleurs quelques-unes des meilleures excursions à faire à Mombasa pendant votre séjour au Kenya.


Explorer les ruines de Gedi

Les ruines de Gedi sont indéniablement l’un des lieux les plus passionnants du Kenya. Niché dans un endroit magnifique au cœur d’une végétation luxuriante, il s’agit d’un des sites archéologiques kényans les plus mystérieux. De ce fait, ces vestiges méritent absolument le détour à l’occasion d’un voyage au Kenya qu’il est notamment possible d’organiser ici.

Pour un peu d’histoire, les ruines de Gedi étaient un lieu d’habitation swahili entre le 11 et 12e siècle. Ce fut une agglomération d’environ 2500 habitants avant d’être abandonné au 17e siècle. Aujourd’hui, les vestiges constituent l’une des attractions phares du Kenya. Ouvert au public en 1948, le site accueille chaque année des milliers de visiteurs provenant des 4 coins du globe.

Lors de votre excursion aux ruines de Gedi, apprêtez-vous à voir une myriade de sites historiques. Parmi eux, le palais de Gedi se démarque avec sa porte d’entrée hors pair, ses petites pièces et ses cours désertes. La Grande Mosquée de Gedi est aussi très attrayante avec son minbar en pierre. Non loin de là se dresse la tombe du pilier orné d’inscription en arabe.

Visiter le parc Haller

Le parc Haller est le 1er sanctuaire d’animaux de Mombasa par la taille. Situé sur la côte nord de la ville, il abrite en effet une grande variété de faunes. En chiffre, le site abrite une trentaine d’espèces de mammifères et environ 180 races d’oiseaux. On y trouve aussi un parc des reptiles baptisé le « Palm Garden » dans lequel se trouve la ferme des crocodiles.

La flore est aussi impressionnante et le parc Haller compte plus de 300 espèces végétales. Pour mieux les contempler, tout comme les espèces animales, il est recommandé de partir en randonnée le long des sentiers aménagés dans le parc. En effet, celui-ci met à disposition des sentiers balisés permettant de voir des merveilles incroyables.

Découvrir le parc national marin de Mombasa

Le parc national marin de Mombasa se trouve à quelques kilomètres au nord de Mombasa et il s’étend sur 2 500 acres de superficie. Sa réserve de marine totalise cependant 210 km² de surface. Il est caractérisé par de belles étendues de sable blanc aux eaux turquoise qui abritent de magnifiques jardins de coraux.

À cet égard, ce site est une belle occasion de s’adonner à une aventure océanique. Les espèces marines à admirer comprennent entre autres des concombres de mer, des étoiles de mer, des oursins, des crabes, etc. Il est tout à fait possible de les explorer tout au long de l’année, car l’eau est toujours chaude. Toutefois, préférez la marée basse pour faire de la plongée.

Green Turtle Cay, Andros et Paradise Island, 3 musts-go aux Bahamas

Les Bahamas, c’est près de 14 000 km² de superficie totale où se répartissent plus de 7 centaines d’îles et îlots. À cet égard, il est impossible de tout découvrir en un seul séjour. Lors de votre prochaine escapade dans l’archipel, il convient alors de choisir parmi toutes ces destinations. Ici, vous trouverez une sélection de 3 îles incontournables qui sont la promesse d’un excellent séjour aux Bahamas.

Explorer Green Turtle Cay

Cay

Faisant partie des îles Abacos, North Abaco abrite la fameuse Green Turtle Cay. Il s’agit d’une île féerique qui mérite absolument le détour à l’occasion d’un voyage aux Bahamas. Accompagné de votre agence de voyage spécialisé comme Marco Vasco aux Bahamas ou autre, partez à la découverte de ses merveilles.

En effet, cette destination idyllique est une concentration d’attraits envoûtants. Vous y trouverez quelques-unes des plus belles plages de Bahamas où vous pouvez vous adonner à diverses activités nautiques. Par ailleurs, l’île compte plusieurs spots de plongée avec ses impressionnantes barrières de corail. Ceux-ci constituent le foyer d’une grande biodiversité marine, dont des tortues vertes desquelles l’île tire son nom.

Découvrir l’île d’Andros aux Bahamas

Île d’Andros

S’étendant sur plus de 5900 km², Andros est la première île aux Bahamas par la grandeur. Toutefois, ce n’est pas sa seule caractéristique. À peine une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Nassau, il s’agit d’une destination paisible qui est propice pour des vacances aux Bahamas sous le signe de la relaxation.

C’est aussi une destination plongée inégalée. À moins de 300 km au sud-est de la Floride, l’île d’Andros est le foyer du plus ancien site de plongée du globe. À titre de rappel, ce spot de plongée est aussi le 2e récif dans l’hémisphère occidental par la taille. Ses eaux offrent les meilleures conditions pour la plongée. Elles sont transparentes et leur température avoisine les 27 °C tout au long de l’année. Il ne reste plus alors que de vous doter de tous les équipements essentiels à la plongée et de profiter de la faune et la flore marine.

Visiter Paradise Island

Bahamas
Complexe Atlantis

En face de Nassau, cette île est indéniablement l’une des îles les plus connues de Bahamas. Cette notoriété, il la doit à ses plages de rêve, mais surtout au fameux complexe Atlantis qui domine l’île. Il s’agit d’un gigantesque club de vacances tape-à-l’œil qui constitue à lui seul une véritable attraction touristique. Il est à noter que le site accueille chaque année des milliers de touristes provenant de tous les 4 coins du globe.

En son sein, ce haut lieu de villégiature comprend une quarantaine de restaurants, un casino avec 750 machines à sous et 75 tables de jeux, ainsi qu’un centre commercial hors du commun. À cela s’ajoutent un parcours de golf de classe mondiale, un grand aquarium et un site Aquaventure. Ce denier comprend une lazy river, un toboggan récréatif, de nombreuses piscines, etc. Bref, le complexe renferme tout ce dont vous rêvez pour les vacances.

Où dormir à Bordeaux ?

Pour une seule nuit, un week-end ou bien des vacances plus longues, se pose incontestablement la question du logement. Hôtel, locations, auberge, difficile de savoir par quoi commencer. Parce qu’à Bordeaux rien n’est plus compliqué que l’immobilier, nous vous aidons à trouver le logement qu’il vous faut pour démarrer votre séjour du bon pied.

Quel quartier choisir ?

Difficile de savoir dans quel quartier effectuer sa réservation quand on ne connaît pas une ville. Pour cela quelques informations sont à avoir. Le quartier du Triangle d’Or est le plus huppé de Bordeaux. C’est le coeur historique du centre-ville. Ici les logements sont chers mais authentiquement d’époque, pour une immersion totale dans la vie de la bourgeoisie d’hier et d’aujourd’hui. Vous prendrez également plaisir à vivre dans le quartier Saint-Pierre, véritable petit village dans la ville où sérénité et bienveillance sont de mises. Mais attention, les loyers sont élevés.

Pour les plus petits budgets, le quartier de la Bastide est un bon compromis. Situé de l’autre côté de la Garonne, les locations y sont bien moins onéreuses et vous êtes à 5 minutes à peine du centre-ville en tramway. Pour ceux qui sont à Bordeaux pour affaires, le quartier de la Gare est bien pratique. Pas cher et très bien desservi, il suffira pour ceux qui ne restent dans la ville que pour la nuit.

Quel type de réservation effectuer ?

A Bordeaux, il est souvent bien compliqué de réserver une nuit d’hôtel sans être réduit à quelques contraintes. Entre nuitées hors de prix dans des hôtels classieux et petits hôtels de transit sans trop de confort, petits budgets ou dos sensibles risque d’en pâtir. Seul moyen de combiner prix raisonnables et charmant petit hôtel : réserver hors les murs bordelais en s’éloignant du centre et tabler sur une réservation dans les villes alentours comme Pessac, Talence ou Mérignac.

Si réserver dans un hôtel vous semble trop cher, trop loin ou d’une quelconque manière trop compliqué, la conciergerie est sûrement la solution qu’il vous faut. Qu’est-ce que la conciergerie ? C’est lorsque des particuliers mettent à la location tout ou partie d’un de leur logement. Les prix sont incontestablement plus doux et c’est le meilleur moyen pour une immersion au coeur de la vie quotidienne d’un bordelais.

Comment réserver un logement en conciergerie ?

Pour dormir à Bordeaux dans un logement loué par la méthode de la conciergerie, la bonne idée est de faire un tour sur le site de Séjourneur. Spécialiste de la location et d’hébergement autour de Bordeaux et ses environs, vous y trouverez sans aucun doute ce qu’il vous faut. Ne sont mis en ligne que des biens dont le sérieux des propriétaires et la qualité du logement ont été vérifiés. Ainsi, pas de mauvaise surprise à l’arrivée, et vous êtes certains de dormir dans un bien d’exception à petit prix : https://www.sejourneur.com/fr/categories/location-meuble-au-mois-a-bordeaux

Visiter les quartiers de Rome

Rome est l’archétype parfait des villes latines. Des ruelles pavées étroites, des dédales de chemins, d’impasses et de places où savoir se repérer n’est pas toujours chose facile. Néanmoins, bien que nombreux, chaque quartier de Rome possède sa particularité et c’est ce qui fait la renommée mondiale de la ville. 

Les quartiers historiques : Colosseo et le Vieux Rome

Ces deux quartiers peuvent presque être regroupés en un seul tant ils sont marqués par l’histoire. En effet, le quartier du Colosseo et le quartier du Vieux Rome sont les deux places les plus importantes de la ville. C’est ici que se trouvent la majorité des visites et des activités touristiques, c’est en quelque sorte, le cœur de la ville de Rome, et ce autant autrefois qu’aujourd’hui. Le quartier du Colosseo abrite les plus grandes merveilles archéologiques de Rome comme le Forum et le Colisée. Quant au quartier du Vieux Rome, il est le propre de la Renaissance, avec sa piazza Navona, son Campo di Fiori et son célèbre Panthéon.

Le quartier bourgeois : North Center

Le quartier du nord de Rome est celui de la classe bourgeoise. Il s’est construit un peu plus tard que ses voisins du Vieux Rome et du Colosseo. L’ambiance y est plus pincée, plus classe et plus coquette et c’est pourquoi s’y promener – voire même pour y loger pour les plus chanceux – est idéal. Havre de paix bien plus calme que le cœur de la ville où l’effervescence des voyageurs est palpable, ce quartier est l’un des plus reposant de Rome. Flâner dans le quartier North Center entre la place d’Espagne et le parc Borghese promet un moment de détente dans la journée. Ensuite, direction les nombreux musées du quartier, où se trouvent le Musée Borghese ou encore le Musée d’Art Moderne, entre autres.

Consultez notre article dédié à l’organisation d’un séjour à Rome en cliquant ici.

Le quartier incontournable : Le Vatican

Plus qu’un quartier de Rome, le Vatican est pratiquement considéré comme en étant une ville à part entière. En effet, cet État-Cité est célèbre pour être la terre d’accueil de la résidence du pape. Très riche culturellement, le Vatican fait partie des incontournables lors d’un séjour en Italie. Les touristes du monde entier viennent saluer le haut clergé et s’émerveillent devant le lieu, emprunt d’histoire et d’une ambiance où règne la solennité. Le Vatican est particulièrement connu pour abriter la Basilique Saint-Pierre dans laquelle se trouve la Chapelle Sixtine. C’est au plafond de cette dernière que le maître Michel-Ange y a peint quelques unes de ses plus belles œuvres, dont notamment Le Jugement Dernier et La Création d’Adam.

Le quartier moderne : Modern Center

Particulièrement dynamique, le quartier moderne de Rome tourne autour de Termini, la gare de la ville. En développement constant, c’est souvent ici que logent les voyageurs car les prix des loyers et des chambres d’hôtel sont bien meilleur marché que ceux du centre-ville historique. Le quartier présente également un attrait culturel majeur puisque c’est ici que se trouvent la Fontaine de Trévi, mais également plusieurs musées. Le Musée d’Art Contemporain Macro de la ville y est caché, tout comme le Palazzo Massimo, le Palazzo Barberini ou encore le Musée National.

« Older posts

© 2020 CDN